Nous sommes candidats pour rassembler, écouter et défendre des quartiers que nous connaissons bien

19 janvier 2015

Notre équipe allie continuité et renouvellement. image-11.jpg Christophe Rouillon, Conseiller général sortant, a été réélu en 2011 avec 66% des voix. Il est à nouveau candidat dans un canton de 27 742 habitants comprenant la ville de Coulaines et les quartiers Nord du Mans (Bellevue, Maillets, Croix de Pierre et Banjan). Ce canton est désormais élargi aux quartiers Nord Est du Mans (Villaret, Issac, Clairefontaine, Yzeuville, Gazonfier et Bollée). Les communes de Saint Pavace et Neuville n’en font plus partie. Ce nouveau canton est plus urbain et réunit des quartiers où il fait bon vivre. Le canton 4 « Le Mans nord-Coulaines » correspond à un bassin de vie cohérent au sein de Le Mans métropole. Les marchés, les commerces, les équipements culturels et sportifs et les nombreuses associations favorisent une vie locale dynamique et contribuent aux rencontres entre les habitants du Mans et de Coulaines. Avec Lydia HAMONOU-BOIROUX, candidate titulaire, Adjointe au Maire du Mans chargée de la citoyenneté, et les suppléants, Claude JEAN, Adjoint au Maire du Mans chargé des écoles, et Leslie Perez, Conseillère municipale, nous avons choisi d’incarner la proximité dans ces quartiers que nous connaissons bien. Nous sommes présents dans la vie associative, dans le Conseil des quartiers Nord et dans les manifestations locales. Leslie Perez, Avocate, est Présidente de la Commission de suivi et d’évaluation de la vidéosurveillance. Sans appartenance politique, elle est membre de la société civile. Notre volonté est de rassembler, d’être à l’écoute de tous et de soutenir les nombreuses associations. Parce que nous aimons nos quartiers, nous défendrons avec passion Le Mans et Coulaines en Sarthe. Nous mettrons notre énergie au service des habitants de nos quartiers nord et nous défendrons les légitimes intérêts de Le Mans Métropole au sein de l’assemblée départementale. Nous agirons pour les investissements locaux créateurs d’emplois privés, nous soutiendrons les entreprises et les commerces et nous continuerons d’agir avec détermination pour préserver la cohésion sociale. Nous continuerons aussi notre action de proximité avec des visites de quartiers régulières, des permanences et des conseils cantonaux. Conformément à la pratique citoyenne mise en place depuis 13 ans par Christophe Rouillon, Conseiller général, les dotations cantonales continueront à être réparties avec les habitants et les associations. [...]

Voici la répartition de ma dotation aux associations du canton Le Mans Nord campagne

30 décembre 2014

Voici la répartition de ma dotation de Conseiller général de la Sarthe : 21 435 euros pour les 60 associations culturelles et sportives du Canton Le Mans nord-campagne (Coulaines, Saint Pavace et Neuville). image-9.jpg Pour la 16ème année consécutive, j'ai réparti cette dotation en présence des associations, des élus et des membres de mon conseil cantonal. La proposition finale a été approuvée à l'unanimité. [...]

Christophe Rouillon nommé Vice-président de l’AMF chargé de l’Europe

27 novembre 2014

Christophe Rouillon, Maire de Coulaines, a été élu Vice-président de l’Association des Maires de France en charge de l’Europe lors du 97ème congrès de l’AMF qui se tient à Paris Porte de Versailles. Il exerce cette fonction depuis mars 2008. Les priorités européennes de l'AMF seront de mobiliser les fonds européens pour tous les territoires, d’accompagner le plan de relance « Juncker » de l’investissement de 300 milliards d’Euros, de défendre les services publics locaux et de reconnecter l’Europe avec ses citoyens (en améliorant l’information européenne et en renforçant le dialogue avec les représentants des institutions de l’Europe). Christophe Rouillon agira aux cotés du nouveau président de l’AMF François Baroin, Sénateur-Maire de Troyes, et du 1er Vice-président André Laignel, Maire d'Issoudin. [...]

Retrouvez les vidéos d’EuroPCom 2014

1 novembre 2014

Intro video for the EuroPCom 2014 conference (15-16 October 2014). "Europe, ma chère Europe" Jacques Séguéla dit ses 4 vérités sur l'Europe devant 700 auditeurs au Parlement Européen Intervention du célèbre publicitaire français Jacques Séguéla, lors de la 5ème édition de la Conférence EuroPCom (15-16 octobre 2014), organisé par le Comité des Régions. Retrouvez mon intervention en introduction d'EuroPCom 2014 au Parlement européen de Bruxelles... ‪#‎reconnecterlEurope‬ http://youtu.be/9VR6_wa_kwM?t=12m Résumé en 4 minutes d'EuroPCom 2014 : un bon bol d'air frais ! [...]

« Reconnecter l’Europe avec ses citoyens : communiquer mieux au plan local »

29 septembre 2014

Retrouver mon Avis "Reconnecter l’E­urope avec ses citoy­ens" Avis "Reconnecter l'E­urope avec ses citoy­ens" par Christoph­e Rouillon Adopté pa­r la CIVEX du Comité europeen des Region­s DRAFT OPINION Reconnecting Europe with its citizens – more and better communication at local level Rapporteur- Christophe Rouillon (FR/PES) Mayor of Coulaines Commission for Citizenship, Governance, Institutional and External Affairs Committee of the Regions "Reconnecter l'Europe à ses citoyens" IMG_7240.jpg Après le choc des élections européennes et en ce début de la nouvelle mandature du Parlement européen, le Comité des Régions de l'UE propose aux autres institutions de l'Union de conjuguer leurs politiques et leurs moyens de communication pour reconnecter les citoyens au projet et à l'idéal européens. Ce projet de Plan de communication 2015-2019 a été présenté dans un Avis d'initiative élaboré par Christophe Rouillon (FR/PSE), Maire de Coulaines et Vice-président de l'Association des Maires de France en charge de l'Europe, à la réunion de la commission CIVEX du Comité des Régions, à Brindisi (Italie), le 22 septembre. Le Plan proposé met les régions, les villes, les médias locaux et nationaux au cœur d'un dispositif de communication résolument décentralisé et bâti en partenariat avec les institutions européennes et les Etats membres. Le but n'est pas de répandre la bonne parole depuis Bruxelles mais au contraire de provoquer un débat participatif avec les citoyens sur leurs attentes envers l'Europe. Lors de la réunion de la commission de la citoyenneté, de la gouvernance, des affaires institutionnelles et extérieures (CIVEX) du Comité des régions, le rapporteur Christophe Rouillon a confié: "Il ne faut pas se voiler la face : les dernière élections européennes interpellent et confirment la défiance de nos concitoyens envers la politique en général. La montée des votes eurosceptiques (plus de 100 députés au Parlement européen) et un taux d'abstention historiquement élevé constituent un sévère avertissement dont il faut rapidement tirer les conséquences. Il est de la responsabilité des institutions européennes de proposer une voie nouvelle pour communiquer sur le projet européen, mais cette voie doit s'étendre à tous les échelons de nos territoires des 100 000 communes et régions d'Europe". Le Plan 2014-2019 "Reconnecter l'Europe avec ses citoyens" fixe des objectifs concrets et mesurables: il propose notamment de parvenir, d’ici les prochaines élections européennes de 2019, à ce qu’une majorité de citoyens européens interrogés estime dans les enquêtes Eurobaromètre que "leur voix compte en Europe", qu’ils "comprennent les principaux processus de décision et les grandes politiques de l’UE", qu'ils sont "bien informés sur les questions européennes" et qu'ils ont "une image positive de l'UE". Le Comité des Régions recommande l'élaboration de nouveaux modèles pour le cofinancement des stratégies de communication de l'UE et la conclusion de partenariats stratégiques budgétisés entre les représentations de la Commission et les autorités régionales et locales. En particulier, il propose que 20% du budget de communication de l’UE soit décentralisé au niveau national et local, notamment vers les Centres d'information "Europe Direct" - Maisons de l’Europe et les médias locaux/nationaux afin qu'ils touchent le public le plus large possible. Autres projets avancés, celui d'organiser chaque année 500 "Dialogues citoyens" dans les régions et les villes de l'ensemble du territoire de l’Europe, en partenariat avec le Parlement européen et la Commission, ainsi que de demander que chaque région d'Europe soit visitée au moins une fois par an par un Commissaire européen. Le Plan propose en outre de rassembler d’ici 2019 au moins 5000 municipalités, villes et régions se déclarant « Amies de l’Europe » afin de mobiliser et assister les responsables de la communication dans les États membres. Selon Christophe Rouillon, "Ce Plan doit à la fois stimuler un « Récit de l’Europe », une réflexion dans l’opinion publique européenne sur les fondamentaux historiques, culturels, philosophiques et sociologiques de l’intégration européenne, et dans le même temps assurer une communication par la preuve des effets concrets des politiques européenne sur la vie des citoyens." Le Plan de communication sera présenté et débattu lors de la 5ème édition d'Europcom qui réunira à Bruxelles les 15-16 octobre prochains quelque 700 communicateurs publics sur le thème "Imaginer l'Europe". [...]

My biography…

27 septembre 2014

Christophe Rouillon had been very involved at a local, national and European level. Mr. Rouillon is currently the Mayor of [...]

Meine biographie…

23 septembre 2014

IMG_1668.jpg Christophe Rouillon ist derzeit Bürgermeister von Coulaines, 2. Stellvertretender Vorsitzender der Metropolregion Le Mans, Vizepräsident der Vereinigung der französischen Bürgermeister mit Zuständigkeitsbereich Europa und Mitglied des Ausschusses der Regionen depuis 2005 seit 2005. Rouillon hat öffentliches Recht und Politikwissenschaft an den Universitäten Sorbonne und Paris 2 -Assas studiert und einen Abschluss in öffentlichem Recht der Universität Maine Le Mans erworben. Er war im Ministerium für Wirtschaft, Finanzen und Industrie, bei der Zentralen Marktkommission und in der Abteilung für Rechtsfragen tätig. Derzeit ist er entsendet, um sein Wahlmandat auszuüben. Rouillon durchlief ebenfalls das Aspen-Programm für junge Politiker und absolvierte ein Aufbaustudium in Europastudien an der Nationale Hochschule für Verwaltung (École Nationale d’Administration, ENA). 1982 trat er im Alter von 15 Jahren der sozialistischen Jugendbewegung Frankreichs (MJS) in Nantes bei; 1984 wurde er Vorsitzender der MJS Sarthe. Im folgenden Jahr war er der jüngste Delegierte auf dem Kongress der Sozialistischen Partei in Toulouse und wurde Mitglied des MJS-Nationalvorstands. 1988 war er Mitverfasser des Programm der Jungen Sozialisten für die Präsidentschaftswahlen 1988. Im Jahr 1992 war er nationaler Vorsitzender der jeunes fabiusiensund wurde zum Vizepräsidenten der autonomen MJS gewählt, die er zusammen mit Benoit Hamon gründet hatte. Mit 25 Jahren wurde er als Berater ins Kabinett von Justizminister Michel VAUZELLE berufen. Im Juni 1995 wurde er zum ersten Mal in den Stadtrat von Le Mans gewählt. Im Jahr 1996 war er nach erfolgreicher Absolvierung eines Auswahlverfahrens im Ministerium für Wirtschaft, Finanzen und Industrie im Bereich Beratung, Steuerung und Kontrolle der öffentlichen Ordnung tätig. 1998 gewann er nach einem intensiven Wahlkampf die Wahlen im Kanton Le Mans Nord champagne mit einem Vorsprung von 66 Stimmen. 2001 wurde er mit 55% der Stimmen im Alter von 34 Jahren zum ersten Mal zum Bürgermeister der Stadt Coulain gewählt. Zu seinen Prioritäten gehörten die Stabilisierung der Gemeinde-Finanzen, die Entwicklung der lokalen Dienstleistungen für alle, Quartiersverbesserungen, die Förderung von Unternehmern, Bildung, Kultur und Sport (Rouillon ist begeisterter Fußballspieler). Wichtige Projekte in Coulaines: Bau einer Polizeistation und Instandsetzung des örtlichen Gefängnisses; Großprojekte zur Förderung der Beschäftigung: z.B. pädagogischer Exzellenz-Pool Albert Camus, Ausbau und Modernisierung des Altenheims, Renovierung der Innenstadt; Unterstützung privater Investitionen: Ansiedlung von Unternehmen, Bau eines Bestattungsunternehmen, Bau ökologischen Wohnraums. Durch sein resolutes Handeln gewann er das Vertrauen seiner Mitbürger und wurde 2004, 2008 und 2011 in seinem Amt desBürgermeisters und seiner Funktion des Leiters der Rechtsabteilung mit fast 70% der Stimmen bestätigt. Im Zuge seiner Tätigkeit als Mitglied der Vereinigung der französischen Bürgermeister (AMF), dessen Vizepräsident er seit 2005 ist, ist er derzeit Vorsitzender der Europa-Kommission der Vereinigung der französischen Bürgermeister, Europadelegierter der Vereinigung sozialistischer und republikanischer Mandatsträger und Mitglied des Vorstands der gewählten Europäischen Sozialdemokraten. Er ist Mitglied des Ausschuss der Regionen (AdR) und der Versammlung der regionalen und lokalen Gebietskörperschaften Europa-Mittelmeer (ARLEM). Es ist Initiator der europäischen Konferenz zur dezentralisierten Zusammenarbeit und des entsprechenden Portals. Er verfolgt zwei Hauptziele: die Stärkung eines sozialeren Europas und die Festigung der Verbindungen zwischen Europa und den Mittelmeerländern, mit dem Ziel, deren wirtschaftlich Entwicklung und den Respekt der Menschenrechte zu fördern. Christophe Rouillon ist fünffacher Berichterstatter des Ausschusses der Regionen zu den folgenden Themen: "Gebietskörperschaften als Akteure der Entwicklung" angenommen am 22. April 2009; "Frühjahrspaket: Aktionsplan der EU zur Verwirklichung der Millenniums-Entwicklungsziele", angenommen am 10. Juni 2010; "Der Schutz der legalen Wirtschaft: Bekämpfung von Korruption, Betrug und organisierter Kriminalität" angenommen am 11. Oktober 2012; Die EU-Leitlinien für staatliche Beihilfen zur Rettung und Umstrukturierung von Unternehmen in Schwierigkeiten" angenommen im Februar 2013; revidierte Stellungnahme angenommen im Februar 2014; Er hat die Fähigkeit bewiesen, über seine Gemeinde und seinen Kantons hinaus zu denken, um sich für eine gerechteres Frankreich ein soziales und politisches Europa einzusetzen. Am 17. Juni 2012 fehlten ihm nur 147 Stimmen, um zum Abgeordneten des 5. Bezirkes der Sarthe gewählt zu werden. Im Oktober 2012 wurde er zum Mitglied des Nationalrates der Sozialistischen Partei ernannt. Seine Stadt trägt den Titel "Sportlichste Stadt der Loire 2013" und zählt zu den 200 "am meist blühendsten Städten und Dörfern Frankreichs". Trotz der aufgrund von 45,2% Sozialwohnungen niedrigen Steuereinnahmen ist Coulaines dreimal weniger verschuldet als der Durchschnitt gleich großer Städte. Rouillon wurde 2014 im ersten Wahlgang mit 53,24% der Stimmen erneut zum Bürgermeister von Coulaines gewählt. Er wurde zum 2. Vizepräsident der Metropolregion mit Zuständigkeit für Hochschulbildung, Forschung und Mobilisierung der europäischen Subventionen gewählt. Bei den Europawahlen 2014 hatte er den 4. Platz der Liste "Groβer Westen" der Sozialistischen Partei inne. Im September 2014 wurde er zum SPE-Koordinator der Fachkommission für Wirtschaft und Soziales (ECOS) des Ausschusses der Regionen ernannt. Christophe Rouillon hat ebenfalls eine Stellungnahme zum Thema "Europa seinen Bürgern wieder näherbringen: mit einer intensiveren, besseren Kommunikation auf lokaler Ebene" verfasst, die auf dem AdR-Plenum im Dezember 2014 angenommen worden ist. [...]
1 2 3 4 5 6 31