Votez pour la République, votez pour une Méditerranée unie

« C’est en amoureux de Marseille et de la Provence que je m’exprime.

Marseille est la terre de France qui a accueilli, en juillet 1962, ma mère, ma tante et mes grands parents au retour de notre bien aimée Algérie.

Mes grands parents maternels reposent sous le soleil des Milles près d’Aix en Provence.

A quelques centaines de mètres, il y a le Camp d’où les collaborateurs du gouvernement d’extrême droite de Vichy ont déporté des milliers de juifs de France, de gitans et de résistants. Des centaines enfants furent aussi déportés en août 1942 à partir de ce camp de la honte.

Je connais intimement l’histoire tragique des Pieds noirs et je regrette toujours l’oubli de leurs souffrances.

Je sais aussi comment la colère et l’ouragan de l’Histoire ont pu parfois détourner d’authentiques républicains, et frères du peuple algérien, de leurs valeurs. Et c’est, malheureusement, parce que les blessures profondes cicatrisent mal, encore le cas aujourd’hui !

Dimanche, il y a une vraie menace que la Provence tombe entre les mains de racistes, de l’extrême droite et d’une tête de liste qui n’a rien à voir avec la Méditerranée. Cela je ne peux l’accepter !

J’aurais vraiment souhaité qu’un Socialiste succède au Président Michel Vauzelle, dont j’ai eu l’honneur d’être le jeune collaborateur pour la région d’Arles au Ministère de la Justice, et qui fait de l’Euro Méditerranée le combat de sa vie. Les électeurs en ont, c’est dommage, décidé autrement.

Maintenant il y a un choix simple : oui ou non la région de Provence va t elle être dirigée par les héritiers du régime de Vichy et d’authentiques racistes ?

C’est pour moi inacceptable que notre Provence se coupe de la République et rompe ses liens avec l’espace Méditerranéen, notre Mare nostrum chère à Fernand Braudel.

Amis pieds noir, mes frères, ne faites pas la bêtise de votre vie !L’extrême droite c’est l’impasse, le chaos garanti. Ils allumeront le feu, ils vous utiliseront et ils vous abandonneront. Rappelez vous de notre histoire commune !

Dimanche, ne tournez pas le dos à la Méditerranée, ne coupez pas les ponts avec nos frères du Sud.

Au nom de notre culture méditerranéenne, au nom de nos ancêtres qui avaient aussi quitté la Métropole pour une vie meilleure, au nom de Camus, au nom d’une société multiculturelle fraternelle, dont nous n’avons pas fait le deuil, faites le choix de la raison.

Votez pour la République, votez pour une Méditerranée unie. Faites barrage à l’Extrême droite de la haine, dites non à sa représentante parisienne étrangère à nos valeurs profondes. «