Biographie de Christophe Rouillon

t1DK9FQeHeVROHLcoOGK64K6mqVJ9T0gfLnDC9UP2MM.jpg

Christophe Rouillon est actuellement Maire de Coulaines, Conseiller général de la Sarthe (canton Le Mans nord campagne), 2ème Vice-président de Le Mans métropole, Vice-président de l’Association des Maires de France en charge de l’Europe et membre du Comité des Regions de l’Union Europeénne.

Christophe Rouillon est diplômé de troisième cycle en droit public et en sciences politiques des Universités de la Sorbonne et de Paris 2-Assas. Il est titulaire d’une Maîtrise de droit public de l’Université du Maine.

Admis par concours à l’IRA de Nantes, il a intégré le Ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie à la Commission Centrale des Marchés puis à la Direction des Affaires Juridiques. Il est actuellement en position de détachement pour exercer ses mandats d’élus de la République.

Il est également diplômé d’Aspen jeunes leaders politiques et du Cycle des Hautes Études Européennes de l’École Nationale d’Administration.

Christophe Rouillon a rejoint le Mouvement des Jeunes Socialistes à l’âge de 15 ans en 1982 à Nantes.

En 1984, il devient Animateur fédéral du MJS de la Sarthe.

L’année suivante, il est le plus jeune délégué au congrès du Parti Socialiste à Toulouse et intègre l’équipe nationale du MJS. Il rédige le programme national des jeunes Socialistes en perspective de l’élection présidentielle de 1988.

En 1991, il est élu Secrétaire fédéral (numéro 2) du PS de la Sarthe.

En 1992, responsable national des jeunes fabiusiens, il est élu Vice-président du MJS autonome dont il est avec Benoit Hamon le membre fondateur.

A 25 ans, il devient chargé de mission au Cabinet de Michel VAUZELLE, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice.

En juin 1995, son premier mandat électif est celui de Conseiller municipal du Mans aux côtés de Robert JARRY et de Jean-Claude BOULARD.

En 1996, il intègre le Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie par concours administratif et se spécialise dans le conseil, la réglementation et le contrôle de la commande publique.

En 1998, première victoire au suffrage universel direct, il gagne le canton Le Mans Nord campagne avec 66 voix d’avance après une campagne intense.

En 2001, à l’âge de 34 ans, la ville de Coulaines lui fait confiance avec 55% des voix. Devenu Maire de Coulaines, Christophe ROUILLON se consacre alors pleinement à ses deux mandats en s’attachant à assainir les finances de sa commune, développer des services de proximité pour chacun, embellir chaque quartier, favoriser l’implantation d’entreprises, encourager la vie éducative, culturelle et sportive (joueur de football il reste passionné par ce sport).

À Coulaines :

– il a su imposer la construction d’un commissariat de police et l’implantation dans de bonnes conditions de la Maison d’arrêt des Croisettes

– il a encouragé et décidé de grands chantiers, source d’emplois : le Pôle d’excellence éducatif Albert Camus, l’agrandissement et la modernisationde la Maison de retraite des Trois Vallées, la rénovation du centre ville…

– il a soutenu des investissements privés : l’implantation d’entreprises, la construction maison funéraire, la construction de logements écologiques…

Par son action et son sens des décisions, il a su conquérir la confiance de ses concitoyens qui ont renouvelé ses mandats de Maire et de Conseiller général en 2004, 2008 et 2011 et avec, à chaque fois, près de 70% des voix.

Membre de l’Association des Maires de France (AMF), dont il est Vice-président depuis 2005, il a eu à traiter des questions de finances locales au sein d’un comité national. Membre du bureau de l’AMF, il a alors activement participé à l’élaboration des lois en discussion à l’Assemblée nationale.

Il est actuellement Président de la Commission Europe de l’association des Maires de France, délégué national à l’Europe de la Fédération National des Élus Socialistes et républicains et membre du bureau des Elus Socialistes Européens.

Parce qu’il connaît l’importance des enjeux européens, il représente l’AMF au Comité des régions et des villes de l’Union Européenne (CDR) et à l’Assemblée Régionale et Locale Euro-Méditerranéenne (ARLEM).

Il est à l’origine des Assises européennes de la coopération décentralisée et du portail européen de la coopération décentralisée.

Les objectifs sont doubles : défendre avec fermeté et constance l’idée d’une Europe plus sociale et moins libérale, d’une part, et créer des liens entre l’Europe et les pays Méditerranéens pour leur permettre un développement économique respectueux des droits de l’homme.

Christophe Rouillon a rédigé cinq Avis qui ont été adopté à l’unanimité du Comité des Région de l’Union Européennne :
– « Les autorités locales : des acteurs en faveur du développement » adopté 22 avril 2009 ;
–  » Paquet de printemps : Plan d’action de l’UE en vue de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le Développement » adopté le 10 juin 2010 ;
– « Protection de l’économie licite : lutte contre la corruption, la fraude et le crime organisé » adopté le 11 octobre 2012.
– « Les lignes directrices de l’UE pour les aides d’État au sauvetage et à la restructuration d’entreprises en difficulté » adopté en février 2013.
– « Les lignes directrices de l’UE pour les aides d’État au sauvetage et à la restructuration d’entreprises en difficulté » (Avis révisé) adopté en février 2014.

Il a montré sa capacité à penser au delà de sa commune, de son canton pour œuvrer pour un France plus juste et une Europe plus sociale et politique.

Il lui manqué seulement 147 voix pour être élu le 17 juin 2012 Député de la 5ème circonscription de la Sarthe.

En octobre 2012, il a été nommé membre du Conseil national du Parti Socialiste.

Sa ville vient d’être désignée « ville la plus sportive des Pays de la Loire 2013 » et reste classée parmi les 200 villes de et villages de France les mieux fleuries.

Malgré des ressources fiscales faibles dues à ses 45,2 % de logement HLM, la ville de Coulaines est trois fois moins endettée que la moyenne des villes de même taille.

Avec la légitimité d’un solide bilan et avec la confiance de ses concitoyens, Christophe Rouillon a été réélu Maire de Coulaines au 1er tour de scrutin avec 53,24 % des voix.

Il a été élu 2ème Vice-président de Le Mans Metropole en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la mobilisation des subventions européennes.

Pour les élections européennes de 2014, il figurait en 4ème position sur la liste « Grand ouest » du Parti Socialiste.

En septembre 2014, il a été nommé Coordinateur pour le Groupe Socialiste de la Commission Économique et sociale (ECOS) du Comité des Régions de l’UE.

Christophe Rouillon est également le rapporteur d’un Avis européen du CdR « Reconnecter l’Europe avec les citoyens : communiquer mieux et d’avantage au plan local » qui devrait être adopté lors de la session plénière de décembre 2014.

En mars 2015, Christophe Rouillon a été réélu Conseiller départemental de la Sarthe avec 54,62 % des voix dans le canton qui comprend Coulaines et les quartiers Nord et Est du Mans (Bollée, Gazonfier, La Butte, Yzeuville, Isaac, Les Maillets, Croix de Pierre, Banjan, Bellevue, Les Fontenelles, Villaret, Meslier).

CURRICULUM VITAE DE CHRISTOPHE ROUILLON

Né le 26 janvier 1967 à Orléans

MANDATS ÉLECTIFS

Depuis avril 2014
2ème Vice-président de Le Mans Métropole en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la mobilisation des subventions européennes

Avril 2008 – avril 2014
Vice-président de Le Mans Métropole en charge de la gestion durable de l’eau et de la mobilisation des subventions européennes

Depuis 2001
Maire de Coulaines, réélection en mars 2008

Depuis 1998
Conseiller général du canton Le Mans Nord campagne, réélection en mars 2004 puis mars 2011

1995 – 2001
Conseiller municipal du Mans

FORMATION
1986
Baccalauréat série D, série scientifique, au lycée Bellevue du Mans

1990
Maîtrise de droit public à l’université du Maine (Sarthe)
Mémoire sur la loi de programmation militaire sous la direction du Professeur Jean Gicquel

1991
Diplôme d’études approfondies de droit public (Paris I Panthéon-Sorbonne)
Mémoire sur la discipline de vote dans les groupes parlementaires sous la direction du Professeur Didier MAUS

1993
Diplôme d’études approfondies de sciences politiques (Paris II Panthéon – Assas)
Mémoire sur le choix des Premiers Ministres sous la direction du Professeur Roger Gérard Schwarzenberg

1995 – 1996
Institut régional d’administration de Nantes

2008
Diplômé de l’Institut ASPEN
Cycle jeunes leaders politiques

2013
Diplômé du Cycle Institut des Hautes Études Européennes de l’École Nationale d’Administration

CARRIÈRE PROFESSIONNELLE

1992 – 1993
Chargé de mission au cabinet de Michel Vauzelle, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

1996 – 2001
Attaché d’administration centrale au Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie à la Commission Centrale des Marchés puis à la Direction des Affaires Juridiques
Coordinateur de Groupes Permanents d’Etudes des Marchés

PARCOURS POLITIQUE

Septembre 1982
Adhésion au Mouvement des Jeunes Socialistes à Nantes

Janvier 1983
Responsable du groupe lycéen du M.J.S. de Loire Atlantique

Septembre 1983
Adhésion au M.J.S. de la Sarthe

1984
Animateur fédéral du M.J.S. de la Sarthe

Octobre 1985
Plus jeune délégué au Congrès du P.S. de Toulouse
Nomination à l’équipe nationale du M.J.S.
Délégué fédéral à la jeunesse du P.S. de la Sarthe

Janvier 1988
Rédacteur du programme jeune du M.J.S. en perspective de l’élection présidentielle

1991
Secrétaire fédéral à la coordination (n°2) du P.S. de la Sarthe

1992 – 1996
Responsable national d’Egalité jeunes (proches de Laurent Fabius)

1993 – 1995
Vice-Président du M.J.S. national
Membre fondateur du M.J.S. national autonome

Juin 1994
Candidat sur la liste P.S. aux élections européennes

Octobre 1994
Délégué national à la jeunesse du P.S.
Membre du Bureau exécutif et du Conseil national du Parti Socialiste
Secrétaire fédéral du P.S. à la politique de la ville

1995 – 2001
Conseiller municipal du Mans

Mars 1998
Conseiller général du Canton Le Mans Nord Campagne (50,49 %)

Mars 2001
Maire de Coulaines (55%)

Juin 2002
Candidat aux élections législatives dans la cinquième circonscription de la Sarthe

2004
Délégué national du Parti socialiste aux jeunes élus et membre du Bureau national de la Fédération Nationale des Elus Socialistes et Républicains
Membre du Comité des finances locales

Mars 2004
Réélection au Conseil général (68%)

De novembre 2004 à décembre 2008
Vice-Président de l’Association des Maires de France (rapporteur des commissions Europe et sécurité)

Depuis décembre 2005
Membre du Comité des régions de l’Union européenne

Juin 2007
Candidat aux élections législatives dans la 5e circonscription de la Sarthe

Mars 2008
Deuxième mandat Maire de Coulaines, réélection au 1er tour (69,93%)

Depuis avril 2008
Vice-président de la Communauté Urbaine de Le Mans Métropole (gestion durable de l’eau et mobilisation des subventions européennes)

Depuis décembre 2008
Vice-président de l’Association Nationale des Maires de France, Président de la Commission « Europe ».

Avril 2009
Rapporteur de l’Avis du Comité des Régions de l’Union Européenne « Les autorités locales : des acteurs en faveur du développement »

2010
Membre de l’Assemblée Régionale et Locale Euro-Méditérannéenne (ARLEM)

Novembre 2010
Délégué national à l’Europe de la Fédération Nationale des Elus Socialistes et Républicains et membre du bureau de l’Union Européenne des Elus Socialistes

Mars 2011
Réélection au Conseil général de la Sarthe (66%)

Septembre 2011
Membre du bureau de l’Union des élus Locaux et Régionaux d’Europe

Juin 2012
Candidat aux élections législatives dans la 5e circonscription de la Sarthe (49,85%)

Octobre 2012
Rapporteur général de l’Avis du Comité des régions et des villes de l’Union Européenne sur « la protection de l’économie licite »

Février 2013
Rapporteur d’un Avis du CdR de l’UE sur « Les lignes directrices de l’UE pour les aides d’État au sauvetage et à la restructuration d’entreprises en difficulté »

Février 2014
Rapporteur d’un Avis révisé du CdR de l’UE sur « Les lignes directrices de l’UE pour les aides d’État au sauvetage et à la restructuration d’entreprises en difficulté »

Mars 2014
Troisième mandat de Maire de Coulaines, réélection au 1er tour en présence de trois listes (53,24 %)

Mai 2014 : candidat en 4ème position sur la liste « Grand ouest » du Parti Socialiste.

Septembre 2015
Rapporteur d’un Avis d’initiative du Comité européen des Région « Reconnecter l’Europe avec ses citoyens : communiquer mieux et d’avantage au plan local »

Mars 2015,
Réélu Conseiller départemental de la Sarthe avec 54,62 % des voix dans le canton qui comprend Coulaines et les quartiers Nord et Est du Mans (Bollée, Gazonfier, La Butte, Yzeuville, Isaac, Les Maillets, Croix de Pierre, Banjan, Bellevue, Les Fontenelles, Villaret, Meslier).